Diffusion en cours

LE NOSHOW - A. Fecteau / DuBunker (QUEBEC) ( Collectif Nous Sommes Ici et du Théâtre DuBunker)
Genre: 
Théâtre
Une coproduction du Collectif Nous Sommes Ici et du Théâtre DuBunker
Durée: 
2h05

 

Idée originale Alexandre Fecteau
Texte François Bernier, Alexandre Fecteau, Hubert Lemire et Maxime Robin
(en collaboration avec les acteurs du spectacle)
Mise en scène Alexandre Fecteau
Assistance à la mise en scène et direction de production : Émilie Martel
Interprétation : Francesca Barcenas (accent aigu sur le premier "A" de Barcenas), François Bernier, Catherine Dorion, Hubert Lemire, Annabelle Pelletier-Legros, Julien Storini, Sophie Thibeault 
Régie générale : Olivier Gaudet-Savard
Régie Plateau : Renaud Pettigrew
Conception vidéo et caméra live : Marilyn Laflamme
Conception sonore et régie générale Olivier Gaudet-Savard
 

Résumé

UN SHOW-MUST-GO-ON À TOUT PRIX.
Ils sont irrévérencieux, inventifs, effrontément jeunes. Ils vous entraînent dans un événement férocement festif pour mettre la hache dans quelques tabous artistiques, dont celui de l’argent. Ils logent d’ailleurs dans quelques tentes plantées à côté du théâtre.. Quoi, le théâtre ne paie même pas le loyer ? Parlant d’argent, vous devrez acheter votre billet sur place, et vous aurez le choix entre six tarifs. Mais ceci n’est que la première décision qui vous attend ; plusieurs autres défileront. À vrai dire, ce sera frénétiquement interactif ce soir-là ! À coups de textos, c’est vous qui déterminerez ce que sera le NoShow.
On dit que « The show must go on ». D’accord, mais pourquoi ? Quelle valeur accordez-vous au théâtre ? Et à quel prix doit-on s’y vouer ? Vous voilà partie prenante d’un univers à la fois réel et fictif, où le coût du théâtre et sa valeur comme art s’affrontent avec un humour carnassier.
 

Presse

Ils sont sept filles et garçons avec un engagement et une liberté phénoménale à nous mettre, l’air de rien, face à nos responsabilités, tout en criant – en riant aussi – leur amour du théâtre. Leur expérience est passionnante. Ils ont déjà tourné en France, et le public en redemande à chaque fois ! TELERAMA.FR

 

Facétieux, instructif, réjouissant, défendu par des comédiens en pleine forme, le No Show maille plusieurs genres dans son drôle de tricot : performance, sketches, exposé documentaire, hors-les-murs... Pas franchement poétique mais imprévisible et stimulant. Au théâtre 11 Gilgamesh à 23h.

COUP DE CŒUR DU JDD.FR

La troupe ne manque pas d'inventivité pour mettre le public face à sa responsabilité de spectateur, invitant chacun à réfléchir au coût de la culture et à sa responsabilité dans le financement de cette dernière. Et tandis que les comédiens retracent leur parcours et les raisons de leur attachement à ce métier, ils interrogent également les spectateurs : "que venez-vous cherchez au théâtre que vous ne pourriez pas trouver ailleurs ?". Un métier passion, un engagement total. FRANCE CULTURE.

Les pieds dans le plat de l’argent et divertissement, après l’explosion du 4 ème mur et usage immodéré des technologies cette bande de fous furieux lance un cri du cœur qui fait du bien. IO LA GAZETTE.

Mené par une bande d’histrions québécois délurés, ce Noshow est sans doute le plus déjanté du OFF 17. Spectacle ovni et modulaire, qui en s’attaquant au tabou de l’argent, fait exploser les codes et les rires. LA PROVENCE.

Les Québécois du Noshow y vont franco pour poser la question de la place de l'art : fortiche ! TELERAMA (Emmanuelle Bouchez).

Le happening québécois sur le monde du spectacle
Le collectif Nous sommes ici et le théâtre Dubunker, venus du Québec se penchent de façon joyeuse sur le monde du spectacle et sur la réalité souvent précaire du métier de comédien. Un ode à la culture avec une participation très active du public. Stéphane Capron . Web Théâtre
 

"Un spectacle pour lequel le spectateur fixe lui-même son prix d’entrée ! Bienvenue dans le NoShow, qui traite des conditions d’exercice du spectacle vivant dans un théâtre interactif et ludique venu du Québec.un spectacle bourré d’énergie, inventif et faisant feu de tout bois."LA TERRASSE

"Un spectacle extraordinaire, quelle idée formidable. Allez-y en courant »
Pascale Lévesque – ICI Radio-Canada Première
« Une super belle réflexion. C ‘est excellent. Ça vaut vraiment la peine. »
Catherine Richer – 98,5
« Brillant, intelligent et très audacieux. Mission réussie ! »
Claudia Larochelle - ARTV
« Documentaire, militant, engagé? Le théâtre d’Alexandre Fecteau est tout cela, mais surtout urgent et
nécessaire. Réjouissant dans la forme, alarmant dans le fond »
Michelle Chanonat - Revuejeu.org
« L’équipe poursuit brillamment sa réflexion sur le théâtre et sur la place de la culture dans une mise en
scène à échelle humaine, (elle) réussit toujours à créer de véritables ovnis artistiques comme il s’en fait
peu et qui secouent efficacement les présupposés sur la création. À voir. »
Myriam Daguzan-Bernier - Ma Mère était hipster
« A clever mix of comedy and complaint »
Kelly Nestruck – Globe and mail
« Il est toujours utile de convier le public à la réflexion, encore nécessaire, sur l'art théâtral et sa place
dans la société. »Mario Cloutier - La Presse
« Quoi de mieux pour ouvrir le FTA, un événement international de création contemporaine, qu’un
spectacle qui restitue avec autant de conviction la situation terriblement précaire des jeunes artistes ?
Devant un pareil état des lieux, des témoignages aussi diversifiés et qui sonnent aussi juste, on s’émeut
autant qu’on grince des dents, on s’insurge aussi souvent qu’on éclate de rire. (…) D’une confondante
humanité. »
Christian St-Pierre – Le Devoir
« It’s hard to resist so much youthful energy and charm.
Pat Donnelly - The GazetteAvec conviction et sensibilité, sous l’habile direction d’Alexandre Fecteau, le NoShow est en fait un Oui Show où l’on entend battre le pouls fébrile de la passion, du doute, et la nécessité d’être là où nous sommes. LE DEVOIR.
Le ton du manifeste n’est ni cynique ni revendicateur et c’est ce qui nous permet de l’accueillir pleinement. LE SOLEIL.A nouveau la fiction s’abreuve du quotidien, la précarité des comédiens, les projets avortés faute de moyens, la valeur qu’on accorde ou pas à la culture. Vaste et politique sujet empoigné ici avec une verve qui ne craint jamais la fragilité, voire la cultive. Le NoShow pourrait se contenter de ce discours. Or il le laisse se contaminer au contact du «  plus que vrai » et soudain prend une ampleur, une douceur, une profondeur inattendues qui dépasse les effets pour toucher à l’essentiel. LA LIBRE BELIQUE. Marie Baudet.

No Show : pour une éternelle fête de l’art. Le solide concepteur de théâtre documentaire nous livre un « non spectacle spectaculaire » pour une stimulante réflexion sur la condition des gens de théâtre. JEU. REVUE DE THEATRE.
Le concept est original, l’idée est excellente. Les comédiens offrent un jeu sans fausse note très intime qui construit la principale force de la production. Certains instants sont magnifiques et on arrive autant à faire rire qu’à toucher le spectateur. MON (THEATRE).QC.CA.

Brillant, intelligent et très audacieux. Mission réussie ! Claudia Larochelle – ARTV
Le NoShow est plus qu’un show, c’est une rencontre entre anciens et nouveaux révoltés de la création qui pour que vive leur passion commune descendent dans la rue dos à dos avec pour tout pavé quelques paquets de marshmallows. Courez-y. INFO CULTURE-Montréal.

Le NoShow est un spectacle vibrant, dont il est impossible de ressortir indemne. Cette intelligente et cynique. C’est une expérience inconfortable, drôle, touchante et réflexive, où chaque acteur offre une performance remarquable de sincérité et attire inévitablement la sympathie autant que l’embarras du spectateur. Cette oeuvre devrait figurer à l’agenda de chaque citoyen afin de propager la compréhension réelle de la dynamique de l’industrie théâtrale de notre province, et afin de nous pencher collectivement sur notre gestion boiteuse de cette précieuse ressource culturelle. SORS-TU- Montréal. 
Parlez-en à votre famille, vos amis, n’importe qui: le théâtre ça peut être plaisant même si ce n’est pas sur un écran. Même s’il faut se déplacer, sortir de son petit confort, aller voir une pièce apporte une satisfaction qu’une télévision ne pourra jamais apporter, c’est-à-dire de voir le contact humain si beau face à la création. Alors je réponds à l’appel et j’en parle. Le NoShow est un incontournable de la rentrée théâtrale. Vif, rentre-dedans, honnête, ce spectacle risque d’aller loin. Et je vous invite à faire de même : parlez-en! – LES MECONNUS- Montréal.
 

 

Photos
Noshow-Christophe Péan
Noshow-Christophe Péan
Noshow-Christophe Péan
NoShow-David Ospina
NoShow-David Ospina
NoShow-David Ospina
NoShow-David Ospina
NoShow-David Ospina
NoShow-David Ospina
NoShow-David Ospina
NoShow-Renaud Philippe
NoShow-Renaud Philippe
NoShow-Renaud Philippe
NoShow-Renaud Philippe
Calendrier

CALENDRIER 2017

FESTIVAL D’AVIGNON-OFF/ 11.GILGAMES-BELLEVILLE : du 6 au 28 juillet à 23h (relâche le 18).

LA CROIX ROUSSE-LYON (69) : jeudi 9 à 19h, vendredi 10 et samedi 11 mars à 19h30.

THEATRE DU PASSAGE-NEUCHATEL- SUISSE : mercredi 15, jeudi 16 mars 2016 à 20h.

THEATRE FORUM MEYRIN- SUISSE: samedi 18 à 18h, dimanche 19 à 17h, lund i20 mars à 20h

THEATRE DU CROCHETAN- MONTHEY- SUISSE: mercredi 22 mars à...